En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies destinés à améliorer la performance de ce site et à vous proposer des services et contenus personnalisés.

X

Serveur de fichiers Mirage

 

Dans le cadre d'une mise à niveau majeure du système d’exploitation, votre accès au serveur « Mirage » sera temporairement indisponible de 12h à 15h le 02 août 2016.

 

A la fin de la migration, vous retrouverez vos données au même endroit sous les mêmes conditions.

 

Cette migration est l'occasion de faire quelques rappels importants:

 

Stockage et récupération de vos données

 

Le serveur « Mirage » est conçu comme un des éléments d'espace de travail collaboratif. Il permet, avec facilité, de travailler en commun sur des documents, avec un ou plusieurs collaborateurs (parmi les 600 qui se connectent au domaine Kephren). La facilité avec laquelle vous accédez ou modifiez votre document a une autre facette : il peut être modifié ou endommagé. Si vous vous en rendez compte sur une échelle de quelques semaines (maximum 8), nous pouvons restaurer votre document tel qu'il était avant modification.

Une fois le document finalisé, il est susceptible d’être transféré dans un endroit adapté : dans notre GEIDE (Gestion électronique d'informations et de documents de l'entreprise), dans la photothèque, sur un des sites Web, dans une des bases de données spécifiques, etc. Cela permet de valoriser vos documents, les protéger contre les modifications par mégardes et de bien gérer leur cycle de vie.

 

Actuellement, nous n'appliquons pas de quota sur l'espace qui vous est attribué.

Néanmoins, le bon sens ainsi que la charte informatique invitent à un usage des ressources "raisonnable". A ce titre, il est demandé de ne pas stocker de photos ou vidéos sauf besoins ponctuels et temporaires.

L'espace total à dispostion est actuellement de 5 Téra octets, à répartir entre tous les utilisateurs du domaine.

Sachez que l'espace sur Mirage est beaucoup plus coûteux que celui d'un disque dur externe acheté à titre individuel (protection des données contre défaillance matérielle ou erreur humaine, contrainte de performances, données accessibles sans ralentissement même pendant les sauvegardes...)

 

Aspects Informatique et Libertés

 

Un autre aspect, souvent insuffisamment pris en compte : les données nominatives. Les documents sont rarement neutres ou abstraits. Souvent, ils contiennent des données nominatives, assimilées nominatives ou sensibles pour une autre raison. La loi française impose une rigueur particulière dans le travail avec ce type d’information. Ces fichiers doivent être déclarés, protégés, gérés conformément aux règles. Notamment, dans la plupart des cas, ces fichiers ne peuvent pas être stockés ‘ad vitam æternam’ – ils doivent être détruit dans un délai relativement court ou remis à jours régulièrement. Pendant la préparation de la migration, nous avons constaté un volume significatif de documents non-modifiés depuis longtemps. Nous pouvons supposer qu’ils correspondent aux résidus des différentes fusions, séparations, départs, etc. Les entités – utilisateurs des partages sont responsables de leur contenu. Pensez à faire le tri de ces documents et, en cas de doute, vous pouvez vous renseigner auprès du CIL (Correspondant Informatique et Libertés – cil [at] polytechnique.fr) pour vérifier si les déclarations des fichiers nominatifs sont `à jour`.