En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies destinés à améliorer la performance de ce site et à vous proposer des services et contenus personnalisés.

X

Soutenance de Haïm Korsia

Le suicide dans les armées. Gérer un non-dit.

Thèse de doctorat ès sciences de gestion soutenue le 18 décembre 2017 à 14h, dans l'Amphi Carnot de l'École polytechnique à Palaiseau.

 
Résumé:

L'enjeu de cette thèse est de définir ce que veut dire un suicide dans le monde militaire, de comprendre comment c'est un fait de gestion dans les armées et pourquoi il vaut mieux dire les choses afin de pouvoir mettre en place une véritable politique de prévention. Le tabou du non-dit de cette question dans les armées s’explique inconsciemment par le fait que chaque suicide d’un militaire vient contredire la fraternité d’arme que revendique l’armée comme étant son socle.

Mots-clefs: Suicide; armées; tabou; soldat; fraternité, performance.

Composition du jury:

 
Eric GODELIER Professeur, École polytechnique Directeur de thèse
Albert DAVID Professeur, Université Paris-Dauphine Rapporteur
Anne-Sophie AVé DRH du ministère de la Défense Examinateur
Patrick CLERVOY Professeur, Hopital militaire de Toulon Rapporteur
Sandra CHARREIRE-PETIT Directrice de l’école doctorale Paris Saclay - Paris Sud Examinateur