En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies destinés à améliorer la performance de ce site et à vous proposer des services et contenus personnalisés.

X

Soutenance de Julie Hardouin

Dynamique de constitution des compétences d'innovation dans une FMN : Le cas Valeo

Thèse de doctorat ès sciences de gestion soutenue le 3 juillet 2017 à 14h, sur le Campus de l'École polytechnique, bâtiment ENSTA, 828 Boulevard des Maréchaux 91120 Palaiseau
salle 1.4.13 (1er étage de l’aile 4).

 
Résumé:

La thèse traite de la manière dont des firmes multinationales (FMNs) historiquement occidentales, pilotent la dynamique de constitution des compétences nécessaires pour supporter leur stratégie de croissance et d’innovation, lorsque leur marché bascule depuis l’Europe vers l’Asie. La littérature sur le management de l’innovation dans les FMNs propose différents modèles d’organisation globale des processus d’innovation mais n’aborde pas la question de la dynamique de constitution de ces modèles, à partir d’une situation historique et d’une stratégie d’internationalisation spécifique. La thèse traite de cette question de la dynamique à partir d’une recherche interactive menée au sein de l’équipementier automobile mondial Valeo. Elle montre (i) que l’internationalisation en Chine constitue une triple rupture de vitesse, de volume ainsi que de contexte pour la FMN occidentale historique, (ii) que la stratégie mise en oeuvre par la FMN en Chine depuis l’Europe permet de gérer la situation à court terme, mais n’est pas particulièrement propice à la constitution des compétences nécessaires aux équipes locales pour devenir progressivement autonomes. A partir d’un diagnostic des difficultés rencontrées, la thèse propose alors (i) au niveau micro, un modèle de reconception des dispositifs de formation dispensés, de manière à optimiser les apprentissages des collaborateurs chinois et favoriser le développement de leurs compétences, (ii) au niveau macro, une trajectoire d’optimisation du développement des compétences de R-I-D (Recherche, Innovation, Développement) dans la firme-réseau global, d’une part en Chine via la formation de formateurs locaux et la constitution de communautés de pratiques, d’autre part globalement via la constitution d’un véhicule organisationnel de type Université d’Entreprise, qui permettrait d’adresser, ensemble, les problématiques d’identification et d’attrait des talents, de montée en compétence, ainsi que d’engagement et de fidélisation.

Mots-clefs: compétence, innovation, R&D, multinationale, formation, apprentissage,

Composition du jury:

 
Sihem Ben Mahmoud Jouini Professeur, HEC Paris Examinateur
Bernard Fernandez Professeur, Université Paris-Dauphine  
François Fourcade Professeur, ESCP Europe Examinateur
Gilles Garel Professeur, CNAM Rapporteur
Christophe Midler Directeur de recherche, CNRS / École polytechnique Directeur de thèse
Claude Paraponaris Professeur, Université Aix-Marseille Rapporteur
Patrick Sega Groupe Valeo Examinateur