En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies destinés à améliorer la performance de ce site et à vous proposer des services et contenus personnalisés.

X

Qui sommes-nous?

Fondé en 1972 par l’École polytechnique, le CRG est  le premier laboratoire de recherche en gestion à avoir été reconnu par le CNRS (1980). Depuis le 1er janvier 2015, il est une des composantes de l’Institut Interdisciplinaire de l’Innovation – i3 – (UMR CNRS 9217) avec des équipes des Mines ParisTech et de Telecom ParisTech. Le CRG compte 9 chercheurs, 21 chercheurs associés, 25 doctorants et post doctorants, 6 personnels administratifs et techniques et accueille régulièrement des chercheurs étrangers de renom. Hervé Dumez en est le directeur ainsi que d’i3.

Orientations théoriques

L’élaboration, la discussion, et la redéfinition des théories sont menées à partir des questions de gestion qui se posent aux entreprises et aux organisations. Une telle démarche garantit la qualité scientifique des connaissances produites ainsi que leur pertinence et elle est congruente avec celle des praticiens qu’elle étudie, qui procèdent de la même manière quand ils cherchent des solutions à leurs problèmes. Il s’agit donc d'étudier les savoirs en action. Les recherches s’inscrivent dans un cadre interdisciplinaire, renforcé aujourd’hui par l’appartenance à i3.

L’unité est organisée en quatre programmes : 

Rayonnement

Le type de recherche mené permet la naissance de nouveaux concepts et la redéfinition de concepts existants, ce qui a donné lieu à une reconnaissance internationale. Le CRG est ainsi par exemple à l’origine du concept de projectification de l’entreprise de Christophe Midler ou celui de situation de gestion de Jacques Girin, dont l’article fondateur  a été publié dans une version anglaise en 2011 dans la European Management Review. Ces dernières années, le CRG a également participé à la redéfinition de plusieurs concepts centraux dans divers champs scientifiques, comme ceux d’innovation de rupture, de coopétition, de bundling, de modèles d’affaires, ou de commoditisation.

 Le CRG  participe à un projet M.I.T., Wharton School, et Tokyo University pour la comparaison des processus d’innovation des firmes automobiles ; elle a codirigé un programme Berkeley-France sur les marques et Govemark, un programme de recherche international développé avec Georgetown University et la Stockholm School of Economics. Alain Jeunemaitre est fellow au CSLS (Oxford University) et à la London School of Economics , P.J. Benghozi est coprésident de l’International Association for Art and Culture Management et a été nommé au Collège de l’ARCEP,  H. Dumez est membre du comité éditorial de la European Management Review. Les séminaires innovation, AEGIS, chaire IRSN invitent régulièrement les chercheurs internationaux les plus réputés dans leur champ. Les doctorants sont issus des grandes écoles et universités françaises (ENS, ESSEC, polytechnique, MINES, etc.) et d’universités étrangères prestigieuses (allemandes, américaines, anglaises, espagnoles, italiennes, etc.).