En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies destinés à améliorer la performance de ce site et à vous proposer des services et contenus personnalisés.

X

PA de Physique

Promotion X2017

03 avril 2019
Amphi de présentation de la Direction du Cycle Polytechnicien
Amphi de présentation du PA de Physique

10 septembre 2019
Amphi de rentrée du PA de Physique

Le PA PHYSIQUE est structuré en 3 Parcours Thématiques et 1 Parcours International PHE (Physique des Hautes Energies).

* Les Parcours Thématiques sont essentiellement destinés aux élèves de l'Ecole Polytechnique. Ils leur donnent accès à une grande variété de M2 en physique, en France ou à l'étranger, ainsi qu'à des 4e années consacrées à d'autres activités que la physique.

Des particules aux étoiles : Interactions fondamentales et constituants élémentaires
Photons et atomes : lasers, Optique et Plasmas
De l'atome au matériau : Matière condensée, Matière molle, matériaux fonctionnels

* Le Parcours International PHE est une offre structurée M1 + M2, clairement  orientée vers la recherche. Il est destiné d'une part aux élèves de l'Ecole Polytechnique désirant d'emblée se spécialiser dans le domaine de la physique des hautes énergies, et d'autre part aux élèves français ou étrangers intégrant l'Ecole au niveau de la "Graduate School".  Le M2 associé au M1 « Physique des hautes énergies » est organisé conjointement par l'Ecole Polytechnique et par l'ETH Zurich.

M1 "Physique des hautes énergies"  : voir site web PHE

OBJECTIFS

Ce Programme permet aux élèves de découvrir, d'une part la diversité et l'étendue des phénomènes physiques, d'autre part d'approfondir leurs connaissances théoriques ou expérimentales sur certains sujets plus pointus. Il bénéficie d'un  corpus d'enseignements exceptionnels qui présentent les théories fondamentales de la physique, ses aspects expérimentaux et pluridisciplinaires, ainsi que ses applications technologiques actuelles.

Il ouvre ainsi la voie vers tous  les métiers de la physique, et permet de se diriger vers la recherche fondamentale ou appliquée, mais aussi vers un ensemble de métiers extrêmement variés pour lesquels une formation de physicien constitue un apport essentiel. On peut séparer ces métiers en deux grandes catégories :

- La première concerne les activités où la physique est centrale, à la  fois pour les méthodes et pour les objets étudiés, et est souvent reliée à la recherche et au développement en milieu académique ou industriel. On peut citer l'électronique, l'informatique, l'optique, l'opto-électronique, la physique atomique et la physique de l'infiniment petit (particules élémentaires) et de l'infiniment grand (cosmologie, astrophysique). Certaines de ces activités peuvent réclamer des connaissances pluridisciplinaires, ou rejoindre l'ingénierie, par exemple dans le domaine de l'énergétique où se  rencontrent la physique, la mécanique, la chimie et l'économie.

La seconde catégorie concerne des disciplines où les objets qu'on  manipule ne sont plus des objets physiques habituels comme des atomes ou des photons, mais où les outils de la physique (les méthodes statistiques, les équations bilans,...) restent essentiels. On peut citer les domaines de l'interface avec la biologie et les sciences du vivant (étude du repliement des protéines, dynamique des populations...), ou les activités liées à la finance. Le savoir-faire recherché dans ce cas est la capacité à construire des modèles à partir de données brutes, puis à les confronter à la réalité pour faire des prédictions nouvelles. Cette démarche, centrale dans la formation et les activités d'un physicien, est en fait  essentielle aussi dans une activité de conseil ou de « consulting ».

CONTENU

En pratique, les Parcours Thématiques et le Parcours International PHE partagent de nombreux cours, et il existe une relation forte entre la thématique Des particules aux étoiles et le M1 PHE.

Les trois parcours thématiques sont ouverts aux élèves non polytechniciens de la «Graduate School», mais il faut noter que la plupart des cours y sont enseignés en français, et que l'accès au M2 n'est pas aussi bien défini que dans le parcours Physique des hautes énergies.  Cette plus grande ouverture implique une démarche plus active de candidature pour la deuxième année de master.  

Les règles de choix des cours des Parcours Thématiques sont celles des Programmes d'Approfondissement (PA) de l'Ecole Polytechnique, et celles du Parcours International PHE lui sont spécifiques (voir fiche détaillée).

Le Projet de 3ème année

Un projet 3A doit être effectué seul ou en binôme par chaque élève, avec attribution d'une note correspondante. Ce projet peut être effectué :

- soit au sein du Module PHY511 (Projet de Recherche en Laboratoire)
- soit sous forme de deux cours supplémentaires (un en P1et un en P2)
- soit au sein d'un des Enseignements d'Approfondissement proposés dans le PA Physique pour chaque période et comportant une composante projet :
PHY570, PHY571, PHY574, MAT-PHY575, PHY579, PHY581B, PHY581C, PHY582, PHY583, PHY584, PHY586, PHY588
Dans ce cas, deux notes distinctes seront alors attribuées : l'une pour l'EA, l'autre pour l'EA reconnu comme projet 3A si tel est le choix de l'élève.

 

Responsables :

michel.gonin
Michel Gonin
+33169333220

philippe.grangier
Philippe Grangier
+33164533378