En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies destinés à améliorer la performance de ce site et à vous proposer des services et contenus personnalisés.

X

Prix de mécanique Jean Mandel

Le prix Jean Mandel, co-organisé par le laboratoire de Mécanique des Solides de l'X, est destiné à encourager la recherche scientifique dans le domaine de la mécanique des solides ou de la mécanique et rhéologie des matériaux.

LAUREATS 2017 :

Le comité du prix Jean Mandel tient à remercier tous les candidats pour le Prix JEAN MANDEL 2017. Cette année on a encore eu à faire un choix très difficile, vu la qualité des candidatures reçues. Notre conclusion est que la mécanique en France a un très bel avenir, grâce à vous!

 

En gardant la tradition, l’annonce des prix est faite à la communauté pour la première fois au Congres Français de Mécanique, qui a eu lieu cette année la dernière semaine du mois d’août à Lille. Les deux lauréats sont : Thilo Morgenyer (Centre des Matériaux, Ecole des Mines) et Sébastien Brisard (Laboratoire Navier, École Nationale des Ponts et Chaussées). On les en félicite vivement, tout en leur souhaitant de continuer dans leur trajectoire d’excellence.

 

Cette année on a aussi changé la tradition ; d’abord on envoie un message à tous les candidats pour les remercier de leur participation et ensuite – ce qui est beaucoup plus important –  pour attirer leur attention sur le deuxième, et bien plus important,  changement : celui d’âge limite, qui a été portée cette année à 40 ans pour la première fois dans l’histoire du prix. On espère ainsi revoir les candidatures des excellents mécaniciens qui n’ont pas été retenus cette année, mais seront encore éligibles en 2019.

 

 

A propos de Jean-Mandel

La carrière de Jean Mandel (1907-1982) a été consacrée à l’enseignement et à la recherche. Ingénieur des Mines, il a été notamment Professeur à l’Ecole polytechnique et à l’Ecole des Mines de Paris et a fondé le Laboratoire de Mécanique des Solides à l’Ecole polytechnique. Théoricien de la mécanique des solides, il se souciait également des applications. Il a apporté des contributions majeures et qui font toujours référence à la mécanique des roches et des sols tout autant que des métaux, des polymères ou des composites: rhéologie, viscoélasticité, élasto-plasticité et viscoplasticité, rupture, modélisation et calcul des structures, homogénéisation des matériaux hétérogènes, dynamique, tribologie...

Lauréats précédents

1983 François Mudry
1984 Jean-François Agassant
1985 Olivier Coussy
1986 Marc Abouaf
1987 Patrick de Buhan
1988 Pierre Suquet
1989 Jean-Baptiste Leblond
1990 Philippe Bensussan
1991 Luc Dormieux
1992 Gilles Pijaudier-Cabot
1993 Olivier Allix
1994 Bruno Cochelin
1995 Patrick Ballard
1996 Jacques Besson
1997 Michel Bornert
1998 François Hild
1999 Han Zhao
2000 Siegfried Fouvry
2001 Samuel Forest
2003 Marc Fivel, Nicolas Moës
2005 Bruno Sudret
2007 Nicolas Roussel
2009 Amine Ammar
2011  Julien Réthoré
2013 Yann Gueguen
2015 Nicolas Auffray, Romain Quey

 

 

 

 

CANIDATER AVANT LE 31 MAI 2017