En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies destinés à améliorer la performance de ce site et à vous proposer des services et contenus personnalisés.

X

Séminaire d'histoire des mathématiques

Séminaire d'histoire des mathématiques de l'Institut Henri Poincaré

11, rue Pierre et Marie Curie, Paris 5e
    Vendredi, de 14 h à 18 h 30, amphi Darboux

 

 

12 janvier 2018
 
Artilleurs, ingénieurs ... mathématiciens ?
 
(séance préparée par Frédéric Métin)

Au tournant du 17e siècle, les nouvelles techniques de la guerre de siège engendrent des questionnements et recherches à propos du mouvement des projectiles, ainsi que la création de nouvelles formes géométriques à donner aux forteresses pour résister à la puissance des canons. Ces questions avaient été abordées par des savants comme Leonard de Vinci ou Tartaglia, mais aussi des ingénieurs bien moins connus, tel Jean Errard. La fortification deviendra au 17e siècle l'un des sujets d'étude privilégié des élèves de mathématiciens tel Roberval, ou encore de ceux des collèges jésuites. Les mathématiques de la guerre, comme celles du commerce, sont donc abordées par des savants aussi bien que par des praticiens, mais confèrent-elles à ces derniers le statut de mathématiciens, comme certains s'en vantent sur les frontispices de leurs ouvrages ?  Et d'ailleurs qu'est-ce qu'être un mathématicien dans la première moitié du 17e siècle, alors que les Académies n'ont pas encore favorisé l'éclosion de chercheurs spécialisés dans ce domaine ?

14h-15h Pascal   Brioist (Université François-Rabelais, Tours & Centre d'études supérieures de la Renaissance, UMR 7323) : l'arithmétique des artilleurs italiens du 16e siècle

15h-16h Frédéric Métin (université de Bourgogne - ESPE ; laboratoire SPHERE UMR 7219 Paris Diderot) : Jean Errard et la géométrisation de la fortification          

16h30-18h Table ronde, avec :  Sébastien Maronne (Université Toulouse III Paul Sabatier, UMR 5219 : IMT),   Patricia Radelet-De Grave (Université catholique de Louvain, Institut de physique théorique (FYMA)).

 

Fondé en 1948, le Séminaire d'histoire des mathématiques de l'IHP est un lieu d’échange entre historiens des mathématiques et participe également à  maintenir et développer les liens entre  mathématiciens et historiens.

Le séminaire organise actuellement cinq séances dans l’année. Ces séances visent à faire le point de recherches actuelles sur un thème qui peut constituer la présentation du travail d’un groupe de recherche ou être spécialement construit pour le séminaire. Elles se composent non seulement de conférences mais aussi de tables rondes et discussions abordant des questions méthodologiques et historiographiques.

Les captations audiovisuelles de certaines séances du Séminaire d'histoire des mathématiques peuvent être consultées à partir  des collections de l'Institut Henri Poincaré ; plusieurs séances sont à l'origine d'articles pour la rubrique "IHP maison d'histoire" de la plateforme Image des mathématiques.

Le séminaire est soutenu par le GDR n° 3398 "Histoire des mathématiques" du CNRS.