En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies destinés à améliorer la performance de ce site et à vous proposer des services et contenus personnalisés.

X

Cultures et transferts technologiques

Responsables :

Eric GODELIERYvan BONNASSIEUX.

Ce séminaire commencera seulement vers la mi octobre

Présentation

Ce séminaire offre une introduction à la compréhension des questions d’innovations sociotechniques dans le cadre de relations multiculturelles au sein du management des entreprises mondialisées. Le cours est offert simultanément à des X (3e année) et des HEC (2e année). Le cours bénéficie de la participation de chercheurs de haut niveau qui ont travaillé sur ces questions.
Sera plus particulièrement étudiées la question de la conception et du transfert des innovations d’une organisation à une autre, des techniques et méthodes de gestion d’un pays à un autre. On pourra aussi aborder celle de la coopération entre des équipes d’entreprises et de pays différents autour de projets communs, ainsi que les difficultés à organiser la mondialisation de business models pensés au départ dans un seul lieu et environnement institutionnel. Le cours bénéficie des travaux de recherche menés sur ces questions ainsi que des avancée en matière d’innovation technologique .

Par la suite, en relation avec un grand groupe industriel français, chaque année entre 3 et 5 trinômes X-HEC-Fudan pourront conduire un travail de recherche à temps plein d’Avril à Juillet principalement à l’étranger (1 mois en France et 3 mois en Chine) sur des questions relevant de l’innovation sociotechnique et du management multiculturel et avec le support d’un professeur d’une institution locale, en l’occurrence l’Université de Fudan (Shanghaï, Chine).
Ce travail vaut stage de recherche de 3ème pour l’X (élève ingénieur polytechniciens et Master M1 du master ITIE) et mémoire de recherche de fin d’étude pour les élèves d’HEC (ou éventuellement stage). Il s’agit d’un travail de recherche sur des sujets hautement stratégiques en termes d’innovation pour lesquels un grand groupe industriel donne accès à la totalité de son information. Après un processus de sélection (novembre-décembre), les binômes sélectionnés bénéficieront d’une formation complémentaire et une préparation au voyage (méthodologie, formation sur la zone culturelle, analyse du sujet choisi). Pour les X, cette formation complémentaire pourra être validée comme un enseignement d’approfondissement (EA) en HSS pour le second semestre.

Objectifs pédagogiques du cours

Le projet pédagogique vise à préparer les étudiants aux questions du management multiculturel en abordant successivement trois questions différentes :

  • la variabilité des cultures techniques et technologique,
  • la variabilité des cultures selon les régions du monde,

la variabilité des cultures selon les contextes organisationnels et professionnels.

Apprendre à décrypter certaines situations d’innovation et de gestion et notamment à comprendre mieux :

  • les difficultés fréquentes d’implantation de nouveaux outils de gestion ou de modèles étrangers de management ?

les incompréhensions voire les interactions conflictuelles entre équipes d’origines différentes dans la vie de travail.

Doter les étudiants de quelques grilles et méthodes d’analyse :

  • Les étudiants seront amenés à développer des capacités d’analyse et de compréhension de ces phénomènes au travers de divers travaux (analyse de controverses socio-techniques et méthodes d’enquête, analyse de situations et de techniques de gestion et d’organisation).
  • Ce module a été conçu pour sensibiliser les élèves à l’importance des approches pluridisciplinaires et à la prise en compte d’une combinaison de dimensions techniques ET managériales.

Le but de ce module est de faire prendre conscience aux étudiants de la relativité et variabilité des savoirs techniques, qu’il s’agisse des savoirs managériaux mais aussi de savoirs plus liés aux sciences et à la technologie. En effet, il existe souvent diverses façons, construites dans l’histoire et au travers de pratiques professionnelles situées, de traiter certaines questions techniques. Une méthode très éprouvée pour faire prendre conscience de ces questions est l’étude de controverses socio-techniques. Celles-ci tendent à montrer les débats pouvant exister sur l’interprétation de phénomènes physiques et/ou sur les bonnes manières de résoudre une question technique. Pour les étudiants de l’X (élèves ingénieurs, et étudiants master de ITIE) cette perspective est particulièrement importante pour les rendre capables d’agir dans un monde global. Pour des étudiants en management de HEC , la leçon est d’autant plus facile à assimiler que l’on touche au monde physique. Si c’est vrai pour la technique des métaux, c’est encore plus vrai pour les techniques de gestion. Le travail en commun avec des étudiants de l’École Polytechnique sur de telles questions est sans doute une source très importante d’initiation au management multiculturel. En mobilisant leurs connaissances des théories, des méthodes de recherches et des concepts, ils doivent amener des élèves français et étrangers à prendre conscience du caractère « culturels » des objets apparemment les plus objectifs et universels.

Ce module n’a pas pour vocation de proposer uniquement un enseignement théorique, mais vise la découverte et l’analyse de situations professionnelles multiculturelles en donnant lieu à un travail fondé sur une immersion longue sur le terrain de plusieurs mois au travers d’un stage.

Contenu

  • Introduction au management multiculturel
  • Les apports de l’anthropologie des techniques à la compréhension des phénomènes d’innovation sociotechnique.
  • Application à des situations d’innovation technologique et de gestion

Déroulement du cours

Les séminaires se tiendront à l’École polytechnique le lundi soir de 19h à 22h15. Ils réuniront des élèves de 3e année de l’X ou master M1 ITIE et de 2e année d’HEC.