En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies destinés à améliorer la performance de ce site et à vous proposer des services et contenus personnalisés.

X

Gendarmerie

 

Date de présentation
■ Jeudi 15
novembre 2018 - 18h30, Amphi Becquerel

Document projeté en Amphi de présentation
Amphi de présentation du Corps de la Gendarmerie_X2016

FORMATION
Les officiers de gendarmerie issus de l’École polytechnique suivent la formation complémentaire d'une durée d'un an à l’école des Officiers de la Gendarmerie Nationale à Melun.

Au cours de cette année, les officiers-élèves s’orientent, en fonction de leur classement, dans l’une des quatre dominantes d’emploi pour laquelle ils suivent une formation spécifique de trois mois (dont 8 smaines de stage) :
■ sécurité publique générale ;
■ police judiciare ;
■ sécurité routière ;
■ maintien de l'ordre - défense.
 
METIERS
Le déroulement de carrière des polytechniciens est semblable à celui des officiers de recrutement direct (grandes écoles militaires, universitaires).
 
A titre d’exemple, un officier issu de l’École polytechnique peut se voir confier, en début de carrière, les postes suivants :
■ comme lieutenant : commandant de brigade territoriale autonome, de communautés de brigades, de brigade de recherches au sein d’une compagnie de gendarmerie départementale, commandant de peloton d’autoroute dans un escadron départemental de sécurité routière, commandant de peloton dans un escadron de gendarmerie mobile, commandant de peloton d’infanterie à la garde républicaine ;
■ comme jeune capitaine : commandant d’escadron de gendarmerie mobile, commandant d’escadron départemental de sécurité routière, commandant en second de compagnie de gendarmerie départementale, commandant d’une division au sein d’une section de recherches, ou encore ccomme officier concepteur centrale ou formations assimilées.
 
En fonction de leur rang de classement, les officiers qui le souhaitent peuvent donc servir dans le domaine de la sécurité publique générale, de la sécurité routière, de la police judiciaire ou du maintien de l’ordre. Par la suite, au titre de l’alternance entre les postes opérationnels et ceux dits d’environnement, il est possible de servir au sein de la direction générale de la gendarmerie nationale, du pôle judiciaire de la gendarmerie nationale (IRCGN) ou du service techniques des systèmes d’information de la sécurité intérieure en particulier.
 
Après 8 à 10 années de service, tous auront vocation à commander une compagnie de gendarmerie départementale.
 
Il est également possible de demander à servir au sein de formations spécialisées (gendarmerie maritime, de l’air, de l’armement, des transports aériens, forces aériennes de la gendarmerie nationale, groupe d’intervention de la gendarmerie nationale, peloton de gendarmerie de haute montagne), ou encore au sein de formations hors métropole (outre-mer, étranger, Union Européenne, Organisation des Nations Unies).

Enfin, les officiers de gendarmerie peuvent être amenés à effectuer au cours de leur carrière une mobilité externe dans les grands corps de l’Etat (directeur de cabinet en préfecture, sous-préfet d’arrondissement, cabinet du ministère de l’intérieur…).

CONTACT
Direction du personnel militaire de la gendarmerie nationale (DPMGN)
Sous-direction des compétences (SDC)
Bureau de la formation
Tél : 01 84 22 25 74
Nous contacter

Sous-direction de la gestion des personnels compétences (SDGP)
Bureau du personnel officier
Tél : 01 84 22 22 50