En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies destinés à améliorer la performance de ce site et à vous proposer des services et contenus personnalisés.

X

Ingénieurs de l'Armement

 
Date de présentation
■ Jeudi 26 septembre 2019 - 18h30, Amphi Becquerel

Document projetés en Amphi de présentation
Amphi de présentation_X16

CLIQUEZ ICI pour accéder à la liste des élèves ayant choisi le Corps de l'ARMEMENT (X2007 à X2015)

Permanence Corps de l'Armement
■ Mercredi 16 octobre 2019
■ Mercredis 14, 20 et 27 novembre 2019
■ Mercredi 11 décembre 2019
■ Mercredis 8, 15, 22 et 29 janvier 2020
■ Mercredis 5, 12 et 26 février 2020

■ Mercredi 4 mars 2020
de 12h à 14h, Salle de la Réunion de la DDCIP

Les ingénieurs de l’armement (IA) constituent le grand corps technique militaire du ministère des Armées.

Dotés d’une expertise technique reconnue, ils pilotent notamment la réalisation des grands systèmes de sécurité et de défense de notre pays en lien étroit et au profit des forces armées. Chargés de fournir les armements permettant de satisfaire les besoins des forces armées, ils veillent également au maintien et développement des capacités industrielles nécessaires à la souveraineté de la France.

Les ingénieurs de l’armement jouent un rôle clé à la direction générale de l’armement (DGA), 1er investisseur de l’État, et plus généralement au ministère des Armées, où leur apport notamment dans l’innovation, les programmes, l’export ou le numérique est particulièrement apprécié.
Ils sont également très présents dans d’autres ministères, services et organismes publics ou internationaux (CEA, ONERA, CNES, OCCAR, AED, OTAN…), et aussi au sein de l’industrie de défense et sécurité où leurs compétences sont très recherchées.
 
Rejoindre le corps de l’armement, c’est opter pour une carrière d’ingénieur au service de la défense de la nation, en disposant de larges possibilités d’évolution, dans l’administration, à l’international et dans l’industrie.

Métiers
Le corps de l’armement offre une grande diversité de métiers, centrés sur la direction de programmes complexes, qui permettent aux IA de construire une carrière technique et managériale riche, tournée vers la coopération internationale et en particulier européenne.

Les ingénieurs de l'armement interviennent dans les domaines extrêmement variés (aéronautique, spatial, intelligence artificielle, cyber sécurité, biologie, ...) qui connaissent des évolutions technologiques rapides et parfois majeures qu'il convient d'anticiper et de bien appréhender afin de garantir aux forces armées de toujours disposer des moyens pour faire face efficacement aux futures menaces.

Les ingénieurs de l’armement débutent généralement leur carrière à la DGA ou plus largement au sein du ministère des armées, sur des postes à forte valeur ajoutée technique, localisés en région parisienne ou en province. Dans leur première partie de carrière, une expérience technique en dehors de la DGA, en particulier l’industrie, est encouragée de manière à élargir leurs expériences et compétences. Cette expérience peut être réalisée dès le premier poste, afin notamment d’appréhender très concrètement les aspects industriels qu’ils devront prendre en compte dans leurs futures responsabilités de maître d’ouvrage.

Après cette première phase, les possibilités offertes aux ingénieurs de l’armement sont encore très nombreuses et variées. Ils peuvent notamment choisir de poursuivre leur carrière vers la direction de programme, vers des métiers de management, de stratégie ou d’international, à la DGA ou plus largement au sein de l’État et d’organismes internationaux. Certains se tournent vers le monde de l’entreprise pour y exercer généralement des postes de haut niveau.

Formation initiale
Recrutés à l’issue de la 3A à l’École polytechnique, les élèves admis dans le corps de l’armement suivent une formation complémentaire à dominante technique, définie en cohérence avec leur projet professionnel, qui peut s’effectuer dans une école d’ingénieur française (ISAE SUPAERO, Télécom Paris, ENSTA Paris, etc.) ou dans le cadre d’un master en France ou à l’étranger (Stanford, Berkeley, EPFL, Oxford, Cambridge…).

Une formation spécifique « armement » de quelques mois, comprenant des conférences, visites et stages, leur permet ensuite d’approfondir leur connaissance du ministère des armées et de l’industrie de défense.

Chaque année, des ingénieurs de l’armement optent pour une formation par la recherche en réalisant une thèse dans un domaine d’intérêt pour la défense. Cette immersion dans le monde de la recherche leur permet de développer des compétences à la pointe de l’état de l’art dans des domaines en évolution rapide et favorise leur appropriation de la culture de l’innovation.

Enfin, une formation au pilotage, de type civil ou militaire, peut être proposée aux ingénieurs de l’armement qui effectuent leur 4A à l’ISAE-SUPAERO de manière à leur permettre d’appréhender le milieu aéronautique dans toutes ses composantes.

Les ingénieurs de l’armement sont rémunérés durant leur formation initiale et leurs frais de formation sont pris en charge par la DGA.

Contact
Pour vous permettre d'échanger et de mûrir votre réflexion, des permanences sont organisées régulièrement à l'Ecole Polytechnique le mercredi midi durant la pause déjeuner.
Olivier Ducable
Tél : +33 (09) 88 67 72 07

CLIQUEZ ICI pour accéder à la liste des élèves ayant choisi le Corps de l'ARMEMENT (X2007 à X2014).