En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies destinés à améliorer la performance de ce site et à vous proposer des services et contenus personnalisés.

X

Les « artisans » du Mus’X

Découvrez la rubrique « Constructeurs et concepteurs d’instruments » dédiée à ces artisans et fabricants qui ont construit les instruments du Mus’X.

Derrière chaque instrument, il y a bien souvent un concepteur, par exemple un savant, mais aussi un constructeur et artiste de précision spécialisé dans l’instrumentation scientifique.

Grande pierre d’aimant du Mus’X. Cet aimant a été monté en 1722 par Pierre Le Maire, artisan spécialisé dans les aimants à Paris au XVIIIe siècle. Sa boutique s’appelait « à l’enseigne de la Pierre d’Aimant »

Les instruments du Mus’X ont été fabriqués par les plus grands appareilleurs de leur époque. Si les instruments portent souvent le nom de savants réputés, comme le « cyanopolarimètre d’Arago », ou « le polyprisme de Fresnel », « la balance accélérée de Gay-Lussac », il ne faut pas oublier que ces savants ont dû travailler avec des constructeurs de talent pour concrétiser leur projet. Ces ingénieurs/artistes portent le nom de Lenoir, Soleil, Carpentier, Ducretet, Gambey, etc.

Découvrez la rubrique qui leur est dédiée : Constructeurs et concepteurs d'instruments