En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies destinés à améliorer la performance de ce site et à vous proposer des services et contenus personnalisés.

X

Une bourse ERC "Advanced" pour le LULI

L'objectif du projet ERC «Générer des neutrons extrêmes pour l'étude en environnement contrôlé de la nucléosynthèse via le processus r» (GENESIS), porté par Julien Fuchs, est de viser à réaliser les premières mesures directes de capture de neutrons et de taux de désintégration bêta liés au «processus r» de la nucléosynthèse. Ce processus, basé sur l'absorption simultanée de plusieurs neutrons dans un noyau lourd, est actuellement considéré comme le mécanisme principal de formation des éléments les plus lourds que nous connaissions. À l'heure actuelle, il existe toutefois d'importantes différences entre les abondances d'éléments lourds observés dans les étoiles et celles postulées par les codes de simulation de nucléosynthèse. Ceci provient essentiellement des incertitudes dans les paramètres nucléaires utilisés dans les codes de simulations (section efficace d'absorption de neutron, taux de désintégration), auxquelles s'ajoutent les effets liés à l'environnement du plasma, effets largement mal connus  Ces paramètres nucléaires ne peuvent être, à l'heure actuelle, mesurés expérimentalement en raison du flux trop faible des sources de neutrons existantes et du manque de moyens pour créer des plasmas chauds et denses au même endroit. Le projet vise à combler ces deux lacunes en exploitant la prochaine génération de lasers multi-PW. En effet, avec ceux-ci, il peut être envisagé de générer des neutrons de brillance extrême, avec le flux nécessaire, c'est-à-dire un flux comparable à celui trouvé produits dans les Supernovae, et de les coupler à des plasma chauds.