En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies destinés à améliorer la performance de ce site et à vous proposer des services et contenus personnalisés.

X

Présentation du laboratoire


Le LULI est une unité mixte de recherche (UMR 7605) CNRS - l'École Polytechnique - Commissariat à l’Énergie Atomique et aux Energies Alternatives - Université Pierre et Marie Curie, implanté sur le campus de l'Ecole Polytechnique à Palaiseau, sur le site de l'Orme des Merisiers et aux Algorithmes à Gif-sur-Yvette, et sur le campus Jussieu de l'UPMC à Paris.


Le bâtiment 84 hébergeant le LULI sur le campus de l'Ecole Polytechnique.

C'est un centre de recherche académique en physique des plasmas chauds, des atomes aux étoiles, un centre de formation en optique, lasers & plasmas et un Instrument de Recherche national et européen depuis 1975.

En savoir plus sur l'historique du laboratoire

En savoir plus sur les missions du laboratoire

Pour ce qui est du CNRS, le LULI est plus précisément rattaché à l'Institut de Physique du CNRS et à la section 04 du Comité National du CNRS.

En dehors de ses tutelles et de l'Union Européenne, au travers de son appartenance à l'I3 LASERLAB-Europe,

Le laboratoire entretient des liens étroits, au niveau régional, avec le Département Physique des ondes et la matière (PhOM) de l'Université Paris-Saclay, le RTRA Triangle de la Physique, les LABEX Physique : Atomes Lumière Matière (PALM) et PLAS@PAR, ainsi qu'avec le réseau Optique, Electronique et Logociel francilien OpticsValley, au niveau national avec l'Institut Lasers & Plasmas et la SFP (Division Physique des Plasmas), et au niveau européen avec l'EPS, au travers de la Division Plasma Physics et de sa Section Beam Plasma & Inertial Fusion.

Le LULI est, ou a été, très impliqué dans tous les ambitieux projets "lasers de forte énergie & plasmas" lancés ces dernières années en France et en Europe. Il a ainsi été un des partenaires-clefs du projet HiPER, tand du point de vue scientifique que technologique, ainsi que du projet PETAL en Aquitaine. Il participe également aux projets ESFRI ELI.

Pour en savoir plus sur l'importance de la recherche sur les plasmas, l'interview de Chantal Stehlé, directrice du LabEx Plas@Par et de Xavier Fresquet, chef de projet.