En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies destinés à améliorer la performance de ce site et à vous proposer des services et contenus personnalisés.

X

Prix et distinctions


Distinctions


2015 : le prix Rayonnement International de l'INRS est attribué à Bruno Albertazzi
Le comité interne de l'INRS "Énergie Matériaux Télécommuncations" a sélectionné Bruno Albertazzi pour le Prix "Rayonnement international 2014-2015". Ce prix reconnaît la contribution d’un étudiant au rayonnement international de l’INRS par sa participation à des colloques internationaux ou pour avoir remporté un prix pour la meilleure présentation dans un colloque international. Il a été remis lors de la Collation des grades qui s'est tenue le 30 mai 2015 à Montréal.
 
2014 : Sophia Chen boursière du programme français L'Oréal-UNESCO "Pour les Femmes et la Science"
Sophia Chen a été sélectionnée par un jury prestigieux pour faire partie des Boursières françaises L’Oréal-UNESCO Pour les Femmes et la Science 2014. Ce volet français du programme international L'Oréal-UNESCO For Women in Science récompense chaque année des jeunes chercheuses en Sciences du Vivant et en Sciences de la Matière pour l’originalité de leurs travaux de recherche et leur capacité à transmettre leur passion pour la science.
En savoir plus sur le programme.
Les boursières 2014.
Suivre le programme Les filles aussi sur Facebook.
 
2014 : la médaille de bronze du CNRS est attribuée à Alessandra Ravasio
Alessandra Ravasio est chercheuse au sein de l'équipe "Physique de la matière à haute densité d'énergie par laser" du Laboratoire pour l'Utilisation des Lasers Intenses. Reproduction en laboratoire de coeurs planétaires et de phénomènes astrophysiques, développement de techniques expérimentales innovantes pour obtenir les informations les plus précises : voici quelques idées clés qui caractérisent l'activité d'Alessandra Ravasio. Derrière ces mots se cachent en fait des situations physiques complexes et variées, intermédiaires entre solides froids et plasmas chauds, où la matière, à la fois corrélée et quantique, soumise à des flux radiatifs importants, garde encore une bonne partie de ses mystères. Cette matière dense et tiède (Warm Dense Matter), objet d'étude privilégié auprès des grands lasers, est le domaine qu'Alessandra Ravasio a décidé d'explorer au LULI. Après son entrée au CNRS en 2008, Alessandra Ravasio s'est engagée également dans l'astrophysique de laboratoire. Dans le cadre de collaborations nationales et internationales dans lesquelles elle joue un rôle majeur, elle a abordé avec succès plusieurs thèmes dont les jets de plasma et leur propagation dans un milieu dilué, les chocs non collisionnels, les variables cataclysmiques magnétiques et les chocs d'accrétion associés, et les champs magnétiques dans l'univers. Parmi l'ensemble des résultats obtenus sur ces différents thèmes, les travaux sur la génération et l'amplification de champs magnétiques au niveau d'un front de choc ont été particulièrement remarqués. Ils donnent en effet une réponse possible à la présence des champs magnétiques proto-­galactiques.
 
2014 : Julien Fuchs lauréat du programme russe "Megagrant " 2013
Le Ministère de l’Education et de la Science russe (MON) a publié les résultats de l’appel 2013 du programme dit "Megagrant", créé en 2010 pour favoriser l’ouverture à l’international du système de recherche russe. Parmi les lauréats français, on compte Julien Fuchs, directeur de recherche CNRS au Laboratoire pour l’Utilisation des Lasers Intenses (LULI). Il est lauréat pour un projet à l’Institut de Physique Appliquée de Nijni Novgorod un laboratoire sur les phénomènes de plasma dans les objets astrophysiques extrêmes.
 
2013 : le prix I.V. Kurchatov est attribué à Frank Rosmej
ainsi qu'Annette Calisti du PIIM et 3 chercheurs russes, au titre du meilleur travail de recherche scientifique de l'année pour "New effects in kinetic theory of atomic radiative processes in plasmas". Frank Rosmej dirige l'équipe "Physique atomique des Plasmas denses" du Laboratoire pour l'Utilisation des Lasers Intenses.
 
2011 : C. Labaune reçoit la médaille Teller de l'ANS durant la conférence IFSA2011
 
2009 : le prix Thématique "fondé par l'Etat" de l'Académie des Sciences est attribué à F. Amiranoff, V. Malka et P. Mora
François Amiranoff, Victor Malka et Patrick Mora ont marqué le domaine de l'accélération de particules par interaction d'un faisceau laser avec un plasma en réalisant des percées décisives qui ouvrent la voie à des progrès spectaculaires. Leurs travaux sont remarquables par la qualité des expériences, des diagnostics et de la théorie mis en oeuvre. La complémentarité de leurs talents leur a permis de prendre une place de premier rang sur la scène internationale et de donner au plateau de Palaiseau un rôle de leader incontesté dans les recherches sur les lasers ultra brefs et ultra intenses. Les perspectives ouvertes par leurs résultats conduisent à envisager d’importants développements fondamentaux ainsi que de nombreuses applications, en particulier dans le domaine médical.
 
2009 : le Grand Prix Lazare Carnot de l'Académie des Sciences est attribué à C. Labaune
Christine Labaune a contribué de façon décisive à la physique complexe qui régit la manière dont l'énergie d'un laser très intense est déposée dans la matière. Ses expériences ont guidé les évolutions successives qui ont permis d'aboutir à la conception des grands lasers destinés aux études de la Défense et à la réalisation de la fusion nucléaire contrôlée en laboratoire pour de futures applications à la production d'énergie.
 
2008 : le prix Yves Rocard, qui récompense un transfert de technologie réussi entre un laboratoire académique et une entreprise, est attribué par la SFP à J. Primot, J.-C. Chanteloup, B. Wattelier, N. Guérineau et S. Velgue pour l'interférométrie à décalage quadrilatéral
Il s'agit d’une technologie innovante brevetée au niveau mondial, fruit de la richesse intellectuelle de deux laboratoires de recherche, qui permet de mesurer précisément l’amplitude et la phase des faisceaux lumineux pour prédire et contrôler leur propagation, en particulier dans les chaînes laser de forte puissance. L’industrialisation par la société anonyme PHASICS créée en mai 2003 dans l’incubateur de l’Ecole Polytechnique à Palaiseau a été couronnée d’un succès, attesté par une centaine de ventes d’abord en France puis aux USA, Canada, Europe (Allemagne, UK, Suède) et en Asie (Corée, Japon).
 

Prix de thèse


2015 : prix de thèse de la Division Plasmas de l'EPS attribué à Bruno Albertazzi
Le prix de thèse de la Division Plasmas de l'European Physical Society (EPS) a été attribué à Bruno Albertazzi pour sa thèse soutenue le 10/01/2014 sous la direction de Julien Fuchs ayant pour sujet «Plasmas Lasers et Champs Magnétiques ». La cérémonie de remise a eu lieu à Lisbonne (Portugal) en ouverture de la 42ème conférence de l'EPS Plasma Physics.
 
2014 : prix de thèse de l'Ecole Polytechnique attribué à Maxence Gauthier
pour sa thèse soutenue le 06/08/2013 sous la direction de Julien Fuchs, ayant pour sujet « Etude expérimentale du pouvoir d'arrêt des ions dans la matière tiède et dense : mesure de la distribution des états de charges d'un faisceau d'ions émergeant de la matière tiède et dense ».
 
2012 : prix de thèse de la Division Plasmas de l'EPS attribué à Frédéric Pérez
Le prix de thèse de la Division Plasmas de l'European Physical Society (EPS) a été attribué à Frédéric Pérez pour sa thèse soutenue le 18/10/2010 sous la direction de Sophie Baton ayant pour sujet « Étude du transport des électrons suprathermiques en milieu solide ou comprimé dans le cadre de l'allumeur rapide ». La cérémonie de remise, présidée par Carlos Hidalgo, a eu lieu à Stockholm (Suède) le 2 juillet 2012 en ouverture de la 39ème conférence de l'EPS Plasma Physics.
 
2011 : prix de thèse de l'Ecole Polytechnique attribué à Frédéric Pérez
pour sa thèse soutenue le 18/11/2010 sous la direction de Sophie Baton ayant pour sujet « Etude du transport des électrons suprathermiques en milieu solide ou comprimé dans le cadre de l'allumeur rapide ».
 
 
2011 : prix de thèse de la Division Plasmas de l'EPS attribué à Bérénice Loupias
2009 : prix de thèse de l'Ecole Polytechnique attribué à Bérénice Loupias
2009 : prix de la meilleure thèse "interdisciplinaire" de la Fondation EADS attribué à Bérénice Loupias
pour sa thèse soutenue le 21/10/2008 sous la direction de Michel Koenig ayant pour sujet « Etude expérimentale de la formation et de la propagation de jets de plasmas créés par un laser de puissance : Application à l'astrophysique de laboratoire ».
 
2011 : prix de thèse de l'Ecole Polytechnique attribué à Alessandra Ravasio
pour sa thèse soutenue le 01/03/2007 sous la direction de Michel Koenig ayant pour sujet «Nouveaux diagnostics pour l'étude de la matière dense et chaude: application aux cibles comprimées par choc laser ».