En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies destinés à améliorer la performance de ce site et à vous proposer des services et contenus personnalisés.

X

Ingénieur-Chercheur pour l'étude des défauts dans les materiaux

Détail de l'offre

Informations générales

Entité de rattachement
Le Commissariat à l'énergie atomique et aux énergies alternatives (CEA) est un organisme public de recherche.
Acteur majeur de la recherche, du développement et de l'innovation, le CEA intervient dans le cadre de ses quatre missions :
- la défense et la sécurité
- l'énergie nucléaire (fission et fusion)
- la recherche technologique pour l'industrie
- la recherche fondamentale (sciences de la matière et sciences de la vie).
Avec ses 16000 salariés -techniciens, ingénieurs, chercheurs, et personnel en soutien à la recherche- le CEA participe à de nombreux projets de collaboration aux côtés de ses partenaires académiques et industriels.

Référence
2019-9708

Description de la Direction
Le Laboratoire des Solides Irradiés est une unité mixte de recherche CEA, CNRS et Ecole polytechnique, localisé sur le site de l'Ecole Polytechnique à Palaiseau, qui développe des activités de recherche fondamentale, interdisciplinaires de physique du solide et des matériaux, orientées sur trois grandes thématiques : les nanomatériaux & dispositifs innovants, les excitations électroniques, photoniques & phononiques, et les défauts, le désordre & la structuration de la matière.

Description de l'unité
Le Laboratoire dispose de plusieurs installations de premier plan, notamment un accélérateur continu d'électrons, SIRIUS, adossé à deux stations expérimentales dédiées à la création et à l'étude des défauts induits par irradiation dans les solides.
Dans ce contexte, le groupe D2SM (Défauts, Désordre et Structuration de la Matière) étudie les défauts d'une vaste gamme de matériaux (semi-conducteurs, verres et céramiques complexes). Le groupe gère la plateforme d'irradiation SIRIUS (Système d'Irradiation pour la Recherche Industrielle et les Utilisations Scientifiques) qui représente un moyen unique d'études des matériaux pour l'énergie et les applications à haute valeur ajoutée. La plateforme, ouverte aux utilisateurs extérieurs, fait partie du réseau national d'infrastructures de recherche EMIR. Elle comprend outre l'accélérateur d'électrons un parc d'expériences en ligne avec la possibilité de mesures basse température (4,2 K et 20 K respectivement) et des dispositifs pour la mesure in situ de l'évolution sous faisceau des propriétés optiques et électriques des matériaux. Le tout est complété par un ensemble de caractérisations complémentaires dont un dispositif de Résonance Paramagnétique Electronique (RPE) renouvelé en 2019. Ce groupe a notamment développé un réseau de partenaires européens qui s'est spécialisé dans la caractérisation des défauts induits par irradiation dans les panneaux photovoltaïques, principalement pour les applications spatiales.

 

Description du poste
 

Domaine
Matériaux, physique du solide

Contrat
CDI

Intitulé de l'offre
Ingénieur-chercheur pour l'étude des défauts dans les matériaux

Statut du poste
Cadre

Description de l'offre
Dans ce cadre, le (la) titulaire du poste devra présenter les qualités scientifiques et humaines nécessaires pour porter un projet de recherche relatif à l’étude des défauts dans les solides plus particulièrement les semi-conducteurs, en assurer le développement, et l’insérer pleinement dans la stratégie du laboratoire en relation avec les activités liées à l’accélérateur SIRIUS. Elles concernent notamment l’étude des propriétés physiques de dispositifs comme des cellules solaires multi jonctions, les différents types de détecteurs ou des composants d’électronique durcis majoritairement utilisés dans un environnement radiatif. Ces études pourraient être couplées avec une approche spectroscopique pour comprendre finement les mécanismes de production des défauts d’irradiation primaires et secondaires. L’enjeu est d’établir des corrélations entre la nature et la concentration des défauts dans le matériau et ses propriétés d’usage. Le (la) titulaire du poste devra en outre participer à l’accueil des utilisateurs de la plateforme SIRIUS.
Les candidatures sont à adresser à Michèle Raynaud, et se composent : d’une lettre de motivation indiquant les compétences acquises et le contexte de leur déploiement, d’un curriculum vitae, d’une liste de publications et d’un projet de recherche (5 pages maximum). Les dossiers de candidature doivent parvenir par courrier électronique en un seul document au format pdf et au plus tard le 31 juillet 2019 à l’adresse suivante : Nous contacter et doivent faire l'objet d'une candidature sur le site du CEA.

Profil du candidat
- Titulaire d'un Doctorat en Physique du solide ou matériaux et d'une ou deux expériences post doctorales, vous justifiez idéalement d'une expérience dans le domaine de l'irradiation, des mesures basses températures et des matériaux semi-conducteurs.
- Vous possédez des compétences techniques et scientifiques essentielles dans le développement et la conduite d'expériences de spectroscopies ou de propriétés physiques complexes en milieu ionisant.
- Doté(e) d'une capacité importante à travailler en équipe, vous êtes intéressé(e), en parallèle d'une activité de recherche, par l'accompagnement scientifique et technique de projets sur l'installation d'irradiation SIRIUS.

 

Localisation du poste

Site
Saclay

Localisation du poste
France, Ile-de-France

 

Critères candidat
Formation recommandée
Doctorat en physique du solide ou matériaux