En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies destinés à améliorer la performance de ce site et à vous proposer des services et contenus personnalisés.

X

La recherche au LSI

Laboratoire des Solides Irradiés
(UMR 7642 CEA - CNRS - Ecole polytechnique)

Le Laboratoire des Solides Irradiés conduit des activités de recherche fondamentale de physique et physico-chimie des matériaux. Il étudie les propriétés fondamentales de l’état solide et ses interactions avec le rayonnement électronique, ionique et photonique. Le rayonnement, quelle que soit sa nature, est utilisé comme moyen d'analyse des processus fondamentaux mais aussi pour induire des modifications structurales. Il s'agit avant tout de comprendre les propriétés physiques, les fonctionnalités, la structure et la forme des matériaux, d'en contrôler les modifications et de piloter l’émergence de dispositifs innovants susceptibles de répondre aux enjeux sociétaux pour l'énergie et l'environnement. Pour y parvenir, le laboratoire a développé des activités pluridisciplinaires adossées à de nombreuses techniques d'analyses complémentaires ainsi que des approches théoriques et numériques.

La recherche au LSI s’organise autour de 5 équipes de recherche (Spectroscopie Théorique, Théorie de la Science des Matériaux, Défauts, Désordre et Structuration de la Matière, Nouveaux Etats Electroniques et Physique et Chimie des Nano-Objets) et 3 grandes thématiques scientifique:
•    "Nanomatériaux et dispositifs innovants",
•    "Excitations électroniques, phononiques et photoniques"
•    "Défauts, Désordre et Structuration de la Matière". 

Les activités expérimentales sont adossées à l'existence au laboratoire d'équipements dont la plupart sont récents et performants (spectroscopies ARPES et THz, mesures de propriétés magnétiques, Résonance Paramagnétique Electronique, Photo-luminescence). Ces activités s'appuient également sur des plateformes uniques comme l'accélérateur d’électrons SIRIUS et d'autres communes à plusieurs laboratoires de l'Ecole polytechnique comme le centre de microscopie, CIMEX, la plateforme multi-sollicitations pour l'évaluation in-situ de la fiabilité des nanocomposants, PLATINE, et le centre de diffraction X, DIFFRAX.