En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies destinés à améliorer la performance de ce site et à vous proposer des services et contenus personnalisés.

X

Après le master

Le master PHE est avant tout un master qui forme par et pour la recherche en physique des particules (théorique et expérimentale), astrophysique et cosmologie (théorique et observationnelle). Il débouche donc naturellement sur la préparation d'une thèse de doctorat qui ouvre les portes d'une carrière de chercheur en milieu académique ou industriel.

Au cours des dernières années, environ 90% de nos étudiants ont entamé un doctorat immédiatement après leur M2 dans le domaine de leur choix (voir liste ci-dessos). Environ la moitié de ces doctorats se déroule dans un des nombreux laboratoires de Paris-Saclay (École Polytechnique, université d'Orsay, CEA etc...), de Paris centre (université Pierre et Marie Curie, université Denis Diderot, École Normale Supérieure) ou à Zürich (ETH ou université). Les autres étudiants ont poursuivi leurs études dans des institutions tout aussi prestigieuses comme l'EPFL Lausanne, l'université d'Amsterdam, NORDITA Stockholm, l'université de Münster, l'university d'Heidelberg, DESY Hambourg...

De par sa richesse méthodologique, le master PHE donne aussi accès à une grande variété de métiers en dehors de la physique : informatique, finance, etc...

 

Liste des thèses de doctorat de nos étudiants:

2018:

Pablo San Miguel Claveria: "Bright beams in plasma-based particle accelerators", LOA-École polytechnique/SLAC National Accelerator Laboratory, supervisor: Sébastien Corde

Osmin Lacombe: "Particles, strings, fields and their applications to cosmology", LPTHE Paris, supervisor: Ignatios Antoniadis

Andrew Lifson: "Research and Development of Event Generator Models", Lund university (Sweeden)

Rahul Balasubramanian: "Statistical Models for Higgs EFT", Nikhef-University of Amsterdam, supervisor: Wouter Verkerke and Pamela Ferrari

Jacques Muller: "Diffuse Very-High-Energy gamma-ray Emission in the LMC and in the Milky Way with HES", LLR-École polytechnique, supervisor: Mathieu de Naurois

Ana Garbayo Peón: "Aspects of the holographic duality", IGFAE (Galician Institute of High Energy Physics), supervisor: Alfonso Vázquez Ramallo

Philipp Windischhofer: University of Oxford (title and supervisor will be specified later)

Anastasia Kotsokechagia: "Participation in the construction of the ATLAS tracker in view of the high-luminosity Phase-2 upgrade. – Measurement of the Quartic Gauge Couplings in Vector Boson Scattering with ATLAS detector, using the full LHC Run-2 Dataset", LAL-Université Paris-Sud, supervisor: Dimitris Varouchas, Lydia Fayard