En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies destinés à améliorer la performance de ce site et à vous proposer des services et contenus personnalisés.

X

François Gelis, enseignant de théorie quantique des champs au M2 de l'École polytechnique, reçoit le prestigieux prix Langevin

François Gelis est un brillant physicien théoricien spécialisé dans l'étude de la chromodynamique quantique, la théorie microscopique des interactions fortes. Chercheur exceptionnellement prolifique jouissant d'une grande visibilité internationale, il étudie notamment la formation du plasma quarks-gluons dans les collisions d'ions lourds. Son activité de recherche l'amène à s'intéresser à tous les aspects de la théorie des champs, que ce soit à température finie ou à température nulle et hors équilibre, des développements formels aux applications phénoménologiques.

Le prix Langevin 2015 de la Société Française de Physique, qu'il partage avec Ubirajara van Kolck de l'IPN Orsay, récompense l'ensemble de ses travaux scientifiques, dont l'impact est considérable. Selon la citation de la Société Française de Physique, François Gelis est considéré comme se situant "parmi les deux ou trois meilleurs jeunes chercheurs de son domaine des quinze dernières années". Ses premiers travaux de recherche lui avaient déjà valu la médaille de bronze du CNRS en 2003.

À partir de la rentrée 2016, François Gelis rejoindra le master "Physique des hautes énergies" à l'École polytechnique pour y enseigner la théorie des champs au niveau M2.

Après des études à l'École normale supérieure de Lyon (licence, maîtrise, DEA, agrégation), François Gelis a préparé sa thèse de doctorat au laboratoire de physique théorique d'Annecy (LAPTh), qu'il a soutenue en 1998. Il a ensuite effectué un postdoc au laboratoire national de Brookhaven (New York, USA), puis au laboratoire de physique théorique d'Orsay (LPT). Il a aussi été chercheur associé au CERN. Depuis 2002, il est chercheur permanent à l'Institut de physique théorique du CEA/Saclay ("ingénieur CEA").