En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies destinés à améliorer la performance de ce site et à vous proposer des services et contenus personnalisés.

X

Tout savoir sur le master PHE

La physique des hautes énergies étudie les constituants élémentaires de la matière et les forces fondamentales associées. Les outils pour ces études sont des expériences auprès d'accélérateurs de particules fonctionnant à des énergies très élevées ou délivrant des intensités de faisceau très grandes, ainsi que d'imposants détecteurs ultra-sensibles. Ces appareils expérimentaux donnent accès aux lois de la physique à très courte distance. Le Large Hadron Collider (LHC), lancé en septembre 2008 au CERN, en est la réalisation la plus spectaculaire à ce jour. Par ailleurs, la description théorique passe par des théories mathématiques, caractérisées par leur simplicité intrinsèque et leur puissance prédictive, qui rendent compte des symétries des phénomènes physiques.

Le but du master « Physique des Hautes Energies » est d’offrir une formation complète de très haut niveau, à la fois théorique et expérimentale, en physique des hautes énergies, abordant un large spectre de domaines et d’applications : physique des particules, physique des astroparticules, modèle standard des interactions électrofaibles et ses extensions supersymétriques et autres, interactions fortes et chromodynamique quantique, outils et méthodes en physique expérimentale, relativité générale et gravité quantique (théorie des cordes), ainsi que la cosmologie théorique et observationnelle. 

Une spécificité de notre master est d'offrir, notamment, un parcours international qui permet d'étudier dans deux prestigieuses institutions, l'École polytechnique et l'ETH Zürich, et d'obtenir un double diplôme.