En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies destinés à améliorer la performance de ce site, à des fins de mesure d'audience et à vous proposer des services et contenus personnalisés. En savoir plus

X

Téléphonie

Le marché télécom 2015-2018

 
Dans le cadre de la mise en place du nouveau marché public de téléphonie mobile en 2015, l'Ecole Polytechnique a retenu l'opérateur, Bouygues Télécom, pour la téléphonie fixe et mobile.

Grâce à la convergence fixe-mobile, vous avez la possibilité de mettre en place un renvoi (appelé EC500) depuis votre poste téléphonique fixe Avaya vers le GSM professionnel. Cette fonctionnalité permet de faire sonner votre poste fixe et votre GSM simultanément. Vous pouvez demander la mise en place de ce service par courriel à support [at] polytechnique.fr.

Les services data ne sont pas disponibles sur les téléphones (pas d'accès internet, ni courriel), leur usage restant cantonné à la voix. Les SMS ne sont pas inclus dans les forfaits ni dans la construction budgétaire et doivent donc rester limités.

Les tarifs de la téléphonie fixe sont disponibles ICI.
Ils sont appliqués à tous les postes téléphoniques de l'Ecole (personnels, chambres, ...).

L'accès à l'international ainsi que vers les mobiles doit faire l'objet d'une demande par courriel à support [at] polytechnique.fr avec copie au chef de service.

Vous trouverez les documentations de vos téléphones (fixes et mobiles) sur cette page

 
 

Historique de la téléphonie sur IP à Polytechnique

 
Les annonces (en 2003) de la construction de 550 nouvelles chambres et la fin de vie de l'autocommutateur téléphonique actuel courant 2008 ont conduit à l'élaboration d'un schéma directeur des télécoms en 2003. C'est en fin d'année 2003 que le comité exécutif de l'Ecole a retenu le scénario de la téléphonie sur IP pour renouveler son système téléphonique et tous les postes associés.
L'année 2004 a vu la conduction par la DSI d'un appel d'offres sur performance pour choisir ce nouveau système. Après avoir poussé dans leurs retranchements les 4 constructeurs majeurs sur le sujet (Alcatel, Avaya, Cisco et Nortel), le choix s'est porté sur la solution Avaya pour sa sécurité et son rapport qualité/prix par rapport aux autres offres. Le marché a été contractualisé fin novembre 2004 avec l'intégrateur DYNETCOM (filiale d'ORANGE BUSINESS).
Il a permis à l'Ecole d'acheter l'ensemble du système pour les 4200 postes téléphoniques prévus dans le schéma directeur télécoms de 2003. Les compléments d'achats sont à effectuer sur les budgets des laboratoires/services de l'Ecole en fonction des besoins exprimés. Il existe par exemple des casques avec et sans fil, des modules d'extension pour obtenir les fonctionnalités de secrétariat sur des touches accessibles directement.

Les aspects techniques retenus

La solution du constructeur Avaya est bâti sur une architecture totalement redondante. Elle représente, encore aujourd'hui, la meilleure solution en terme de sécurité de par la séparation des calls servers avec les passerelles, par l'implémentation d'un cryptage des communications par défaut et par l'isolation des populations téléphoniques de l'Ecole en leur dédiant des cartes de communication dans le système (3 régions ont été créées pour refléter la structure de l'Ecole, à savoir : les élèves, la recherche et l'administration).
La solution de ToIP a permis également de créer deux salles télécoms totalement redondantes en terme d'accès pour les postes IP Avaya et les accès T2 sortants vers les opérateurs (l'une est à l'aile 0, l'autre dans le bâtiment 20).
Un des aspects de la fiabilité des architectures de la toip est l'alimentation électrique. Tous les locaux techniques possèdent à ce jour une double alimentation électrique secouru par un onduleur de petite taille. C'est pourquoi en cas de panne générale électrique sur le site, seuls les postes de couloir resteront alimentés au-delà de 15 minutes. Les deux salles télécoms, elles, restent alimentées avec leurs accès sortants et une autonomie réelle de 8 heures environ grâce à une solution d'onduleurs dédiés et supervisés sur le réseau.