En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies destinés à améliorer la performance de ce site et à vous proposer des services et contenus personnalisés.

X

Cybermalveillance liée au COVID-19

 
Cybermalveillance visuels pour les gestes barrières cyber et recommandations sur le télétravail :
 
Les hôpitaux de Paris victimes d'une cyberattaque en déni de service pendant le confinement :
 
Des attaquants usurpent l'identité du directeur général de l’Organisation mondiale de la santé pour déployer un maliciel :
Des chercheurs d’IBM X-Force ont détecté une nouvelle campagne d’hameçonnage visant à déployer des enregistreurs de frappes sur les ordinateurs des victimes. Le maliciel en question serait une variante d’un autre enregistreur de frappes nommé HawkEye. Les en-têtes des courriels sont forgés afin de donner l’illusion qu’ils sont expédiés directement par le docteur Tedros Adhanom Ghebreyesus, actuel directeur général de l’OMS. Cette campagne aurait débuté le 19 mars 2020.
 
Des attaquants ciblent une société médicale prête à travailler sur le Covid-19 :
La société de recherche médicale Hammersmith Medicines Research (HMR) a déclaré avoir subi une attaque le samedi 14 mars 2020. Le service informatique a pu l'arrêter et restaurer les systèmes informatiques et le courrier électronique avant la fin de la journée. À la suite de cette attaque, les opérateurs du rançongiciel Maze ont publié les données personnelles et médicales de 2 300 anciens malades. Selon HMR, les dossiers dateraient de huit à vingt ans et contiennent des questionnaires médicaux, des copies de passeports, de permis de conduire et des numéros d'assurance nationale. Les vecteurs de l'attaque n'ont pas encore été révélés par la société. HMR a signalé l'incident au bureau du commissaire à l'information (ICO), qui a ouvert une enquête.
 
Une campagne d’hameçonnage liée au Covid-19 permettant de distribuer le rançongiciel Netwalker identifiée :
Ce sont les chercheurs de MalwareHunterTeam qui ont détecté cette campagne d’hameçonnage et ont analysé le document CORONAVIRUS_COVID-19.vbs. Le rançongiciel Netwalker a déjà ciblé plusieurs entreprises et des organismes gouvernementaux tels que le Département de santé publique de Champaign Urbana dans l’Illinois.