En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies destinés à améliorer la performance de ce site et à vous proposer des services et contenus personnalisés.

X

MarsUPilami

Le but de projet est de créer un système permettant de se déplacer sur Mars en réalisant des sauts. Ainsi, l’utilisateur pourrait joindre l’utile à l’agréable pour les déplacements sur la planète rouge, et ce malgré la combinaison spatiale.  Dans le cadre de ce propjet nous participons au concours “Mars City Design”, un concours qui a pour but de récompenser chaque année le meilleur travail pouvant contribuer à la pérennité d'une civilisation martienne.
Partant du principe que le tourisme peut être un moteur de l'économie martienne, nous avons d'abord voulu nous pencher sur l'industrie du loisir. En effet, le divertissement sera probablement le seul moyen de démocratiser une conquête spatiale en perte de vitesse depuis les années 70. Nous avons donc eu l’idée d’exploiter la faible gravité présente sur Mars afin de réaliser des sauts. En effet, la gravité est trois fois plus petite que sur Terre. Ainsi, nous avons réalisé que notre système ne se limitait pas à une distraction, mais pouvait aussi être envisagé comme un moyen de se déplacer facilement et rapidement sur Mars. De fait, il est peu efficace d'adapter les moyens de transports terrestres à la planète Mars et nous avons donc pensé à optimiser les déplacements à pied. Cela pourrait permettre de grandes économies d'énergie et de matières premières, ce qui est particulièrement intéressant au vu de la difficulté à acheminer ces dernières sur Mars. Notre idéal à terme serait que les voitures sur Mars soient réservées à des transports de marchandises et que les déplacements de personnes à l'intérieur des villes soient assurés grâce à notre système. L'aspect sportif de cet objet et son utilisation régulière permettraient aux colons de lutter contre l'atrophie musculaire due à la faible gravité martienne. On remarque à leur retour sur terre que les astronautes sont contraints de faire une longue rééducation afin de retrouver une condition physique optimale. Notre système permettrait d’éviter cela. 
Nous avons donc choisi de créer un système hybride permettant de réaliser des sauts d’une grande amplitude, mais aussi de se déplacer facilement. Nous nous sommes inspirés des objets existant sur Terre tel que le pogo-stick et les échasses urbaines, mais nous voulons créer un système innovant que se distingue de ce qui existe déjà.  
Ce projet est en accord avec les domaines d’étude de notre groupe, puisque nous effectuons globalement de la mécanique, de l’informatique, du sport et de la biologie.