En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies destinés à améliorer la performance de ce site et à vous proposer des services et contenus personnalisés.

X

Barbicane

L’un des problèmes essentiels de l’utilisation de l’énergie nucléaire est la gestion des déchets radioactifs. En effet, ceux-ci présentent de longues durées de vie (~100 000 ans) et une grande dangerosité (quelques heures d’exposition suffisent à être mortelles).

La solution envisagée actuellement est celle de l’enfouissement : les déchets sont coulés dans des matériaux contenant bien les radiations, et sont ensuite enterrés profondément sous terre dans des puits aménagés spécialement. Au-delà des problèmes de mise en place et de maîtrise des risques de cette solution, elle n’est au fond pas durable : elle consiste à laisser aux générations futures le soin de se débarrasser des déchets que nous abandonnons dans leur sol.

Nous proposons donc une solution alternative : les déchets sont coulés dans des projectiles en matériaux conducteurs, et sont ensuite envoyés par un canon électromagnétique vers le Soleil où ils sont naturellement incinérés.

Notre objectif est de réaliser une étude de faisabilité et de risques sur cette idée. En partant du postulat qu’un canon suffisamment puissant existe, nous cherchons à définir la forme et les matériaux du projectile, à calculer la trajectoire optimale ainsi que les incertitudes autorisées. L’objectif principal est d’évaluer en parallèle de chaque étape les risques associés, permettant de comparer notre solution à celle mise en place. De plus, nous réfléchissons aux modes d’adaptation des canons existants à nos besoins spécifiques.

Cela se traduit en pratique par la réalisation d’un prototype de projectile, et par l’écriture d’un code permettant de prendre en compte les données de tir (position, instant), et renvoyant la direction à viser et les risques associés (incertitude de tir, atmosphère , satellites, éruptions solaires,…).