En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies destinés à améliorer la performance de ce site, à des fins de mesure d'audience et à vous proposer des services et contenus personnalisés. En savoir plus

X

Mathématiques & Economie

Spécialisation en Mathématiques & Economie

(Cliquez sur l'image pour l'agrandir)

(Cliquez sur l'image pour l'agrandir)

Les sciences économiques ont pour objet l’étude des comportements individuels et de leurs interactions. Le cœur de la discipline porte sur les mécanismes d’allocation des ressources rares en économie de marché ; avec pour principale applications l’étude des firmes, des ménages, et de l’impact des politiques publiques sur la croissance économique et sur le bien être social. Au fil des années, les sciences économiques se sont diversifiées et s’intéressent désormais à des sujets aussi variés que la discrimination, l'éducation, le mariage, le vote, la politique, les négociations, les conflits ou encore la criminalité.

La spécialisation mathématiques & sciences économiques du bachelor de l’École Polytechnique est construite sur une approche scientifique de l'économie. Cette approche repose sur la construction, l’analyse et l’interprétation de modèles abstraits ainsi que sur la confrontation entre les prédictions théoriques et la réalité empirique des données issues du terrain ou d’expériences en laboratoire. Cette spécialisation requiert donc un esprit scientifique, un bon niveau en mathématiques et une certaine capacité d’abstraction.

La première année offre une introduction aux sciences économiques. Les étudiants souhaitant se spécialiser en sciences économiques suivront en deuxième année des cours de microéconomie, de macroéconomie, d’économétrie et de finance. La microéconomie porte sur l’analyse des comportements individuels des ménages et des entreprises, sur les interactions stratégiques qui en résultent, et sur l’équilibre des marchés. La macroéconomie étudie l’économie dans son ensemble afin de comprendre la croissance économique de long terme et les fluctuations de court terme, ainsi que le fonctionnement des politiques monétaires et budgétaires. L’économétrie combine les méthodes statistiques et les modèles théoriques afin de quantifier les phénomènes du monde réel. La finance analyse les problèmes d’investissement dans des environnements risqués. La troisième année propose des cours plus avancés portant sur des sujets spécifiques comme la théorie du jeu, le commerce international, l’organisation industrielle, les politiques publiques, l'économie du travail, la pauvreté et le développement.

Options facultatives

Les étudiants suivant cette spécialisation ont la possibilité d'étudier une mineure en mathématiques renforcées. Cela permet aux étudiants d'élargir leurs connaissances dans une matière centrale de la spécialisation qu'ils ont choisie.