En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies destinés à améliorer la performance de ce site et à vous proposer des services et contenus personnalisés.

X

La vision portée par la Kès 2016

Suite à l'élection de la Drakkès le 27 novembre 2017, Clément Blaudeau et Côme de Cossé Brissac, deux nouveaux kessiers engagés et déterminés, reviennent sur les enjeux stratégiques du mandat qui s’ouvre.

 

Qu’est-ce qui a fait la différence dans la victoire de la liste Drakkès ?
Au-delà du petit-déjeuner personnalisé et du dîner bi-promo animé de la campagne, on pense que c’est vraiment sur notre programme qu’on a été élu. La préparation a beaucoup compté, nous avons travaillé le contenu et l’adéquation des profils aux différents postes, en veillant à notre devoir de représentativité (sections, prépas, stages), afin d’aboutir à une équipe la plus cohérente et la plus unie possible.

Quel est ce projet ?
Le projet comporte quatre grandes orientations et douze propositions. Parmi les orientations, il y a d’abord la poursuite de la réflexion sur l’intégration des nouveaux diplômés (master, bachelor, graduate degree, etc.) sur laquelle il faut maintenant statuer. Le deuxième aspect qui nous paraît important, c’est d’informer en direct les élèves sur l’action de la Kès et ses grands projets et de les consulter régulièrement via des tables rondes ou des sondages. Nous croyons aux vertus du dialogue dans la durée. Nous nous attacherons également à développer un projet écologique global en lien avec la DDX, qui va de la prise en compte de l’impact
des projets de rénovation ou des activités des binets jusqu'à une incitation des X à s’engager dans cette problématique à la sortie de l'Ecole. La quatrième orientation est le développement de la qualité de vie. Le projet NewUni oblige à penser le campus comme un lieu de vie, pas uniquement comme un point à une certaine distance d’un arrêt de RER. Cela doit notamment passer par l'aménagement d’espaces de travail et de rencontre communs, à l'intérieur et à l'extérieur.

Quelle vision de la Kès et de votre poste portez-vous ?
Pour nous, c’est très important que la Kès ne soit pas qu’un simple organe de gestion mais qu'elle se positionne comme un véritable organe de réflexion, capable de proposer des orientations stratégiques. Nous avons aussi la volonté d’avancer de manière structurée et renouvelée dans nos projets et avec nos différents interlocuteurs, qu’il s’agisse des élèves, des entreprises ou de l’administration. Enfin, nous partageons avec la Kesdorado X2015 le constat d’un manque d’historicité, dû au manque de temps, et nous allons essayer de développer un travail de veille sur ce qui s'est fait ailleurs et dans un passé récent pour appuyer nos prises de position.

LA KES X2016
Côme de Cossé Brissac, Relex
Clémentine Rouyère, Relex       
Jean-Baptiste Laurent, Binet
Héloïse Dupont de Dinechin, Binet
Guillaume Russo, Ens   
Júlio César Ferreira, Ens
Annabelle Frin, Specto
Pierre Orhan, Specto
Maxime Lancelot, Sport
Jean-Baptiste Turmel, Archi
Valentin Perroux, IK
        Rodolphe Grivet, Secgen           
Lucas Lioret, Trézo       
                         Clément Blaudeau, Com                            
Zigfrid Zvezdin, Inter    
     Antoine de Saint Julien, Mili