En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies destinés à améliorer la performance de ce site et à vous proposer des services et contenus personnalisés.

X

Deux pôles académiques entérinés pour Saclay

Le 25 octobre dernier, le Président de la République s'est rendu sur le plateau de Saclay. Le site accueille 76 000 étudiants
et 11 000 enseignants-chercheurs dans une vingtaine d’établissements au sud de Paris.

 

Après une visite de l’Institut de mathématique d'Orsay et des nouveaux laboratoires de physique et de mécanique de l’École polytechnique, il a prononcé un discours sur l'avenir du projet Paris-Saclay et sur l'enseignement supérieur dans les locaux neufs de l'École CentraleSupélec.

L'AX associée aux réflexions

Au cours de son allocution, Emmanuel Macron a annoncé la constitution d'un ensemble universitaire d'excellence autour de deux pôles académiques complémentaires. L'un des pôles, sous la marque Paris-Saclay, regroupera dans une structure intégrée les universités de Paris-Sud, Versailles Saint-Quentin et Évry, les écoles CentraleSupélec, ENS Paris-Saclay et l’Institut d’Optique Graduate School. L'autre pôle, dont le nom de code est « NewUni », rassemblera l’École polytechnique, l’ENSTA, l’ENSAE, Telecom Paris Tech et Telecom Paris Sud. Les deux pôles seront habilités à délivrer licences, masters et doctorats.

Cette décision s'inscrit dans la continuité des orientations données en décembre 2015 par Emmanuel Macron, alors ministre de l'Économie et des Finances. 

L'AX a été associée à la préparation des annonces, aussi bien à travers la task force qui a contribué aux réflexions de l'automne 2015, que plus récemment en vue de la visite présidentielle.

Revoir l'interview de Bruno Angles, président de l'AX, sur BFM

En savoir plus